Salon 2016‎ > ‎Invités‎ > ‎

Dessinateurs

Dominick Vallet

Informaticien, passionné de BD, de SF et citoyen attentif, Dominick Vallet, scénariste et dessinateur est un personnage incontournable dans le petit monde la BD icaunaise. Touche à tout en la matière Dominik Vallet a depuis 1991, écrit une trentaine de nouvelles dans divers fanzines de science-fiction et publie deux nouvelles dans des anthologies. Il a écrit aussi divers scenarii, articles… Il collabore dans diverses productions avec entre autres ses comparses locaux Jo Hell et Sébastien Dieu. Passionné de la BD petit format il a créé le site pimpf.org suivis de son fanzine pimlf-mag émaillé d’histoires auxquelles il participe. Il écrit la biographie de Philippe Ebly intitulée « Destination Philippe Ebly » et lance la maison d'édition : « Temps Impossibles » qui publie les romans de cet auteur. Principalement des romans pour la jeunesse de science-fiction et de fantastique. Depuis tout en poursuivant ses différentes activités, il a à son actif une multitude de strips, sorti deux albums "L'avis des Héros" et son tome 2 intitulé "Les héros sont regonflés", suivis du livre : "BD de kiosque & Science-Fiction » et plus récemment « BD de kiosque & Fantastique ».
Dominique sera accompagné de Romain Gondy, animateur de l'atelier BD de la MJC d'Auxerre.



Jo Hell

Jo Hell est un scénariste-dessinateur français né le 19 juin 1959 à Joigny dans l'Yonne. En 1991, il sort son premier album intitulé Bê-Stof ! (balbutiements dessineux rock and roll). En 1993, il publie sa Série chiottes (Les personnages de la BD Humoristique à l'endroit où vous ne les avez jamais vu : Astérix, Gaston, Lucky Luke, Les Schroumpfs...) devant le succès, cet album sera réédité en 2004, 2008 et 2011 (version augmentée). En 1994, il sort chez "Édition 2000 en 2000" AJ.AUXERRE : À nous la coupe pour la première victoire de l'AJ Auxerre en coupe de France, préfacé par GUY ROUX (scénario de Philippe Cornec). En 1995, il publie des strips humoristiques dans le fanzine auxerrois : "Rustine". En 2000, il édite un Portfolio de 20 dessins couleur : Les couvertures de ZINZIN. (Pastiches des couvertures de TINTIN traitant avec humour des sujets graves de notre époque : La pollution, la drogue, les sectes, les SDF, l’intégrisme…). En 2004/2005, parution dans le magazine « David et ses amis » 4 numéros 2004/2005 diffusé dans les bibliothèques de l’Yonne par l’association « Lectures du cœur ». En 2007, il sort son album de Jestopen: Jestøpsen le viking, Thør Hérøs. Textes et dessins de Jo Hell. En 2008, démarre la parution de strips de Jestopsen le viking et Blurp! L'homme de Crô-Nembour sur des scénarios de Dominik Vallet dans la revue Capt'ain Swing (2e série) (depuis le N°172 d’août 2008). En 2009, il publie un dessin dans chaque numéro de la revue "Freeway" à partir du mois de mars. Il réédite quelques strips de Jestopen et de Blurp! L'homme de Crô-Nembour dans la revue icaunaise "Criquet". En 2010, il publie un recueil de ses illustrations humoristiques parus dans "Freeway" le magazine Harley-Davidson intitulé Bécanes. En 2011, il sort une nouvelle version de "Série Chiottes" augmentée de 10 pages inédites.
En avril 2013, il nous présente Bécanes 2, recueil de dessins et BD dont la plupart sont parus dans « Freeway magazine ». Jo édite en novembre 2014 le second album de Jestopsen, au titre de "Thør Bøyaux". Le célèbre Viking est de retour avec ses strips dessinés par Jo et les scénarios de Dominik Vallet. Suite aux nombreux strips de "Blurp ! L'homme de Crô-Nembour" dessinés pour la revue Capt'ain Swing, Jo annonce en mi-novembre 2015 l'édition du premier album de ce personnage de la Presque Histoire.

Page web de Jo Hell



Jean-Luc Sala


Jean-Luc SALA est né en 1968. Il passe deux années de son enfance dans le désert de l’Iran, relié à l’Occident par son seul abonnement au magazine Spirou. Un lien assez fort pour le décider à se consacrer de manière assidue au dessin. C’est en France qu’il fait une rencontre importante, celle de Tabary, le papa d’Iznogoud, qui l’encourage dans cette voie. Il entre dans un lycée artistique à Paris pour y apprendre l’histoire de l’art et le dessin. Son bac littéraire en poche, Il fréquente l’Atelier Hourdé, une école de prépa aux Beaux-Arts. Longtemps plongé dans de la BD classique franco-belge, c’est une amie, de retour du Japon, qui lui fait découvrir « Akira » dont le découpage, la dynamique et surtout le rythme de narration le fascinent et l’inspirent. Il poursuit donc son apprentissage BD à l’école des Beaux-Arts de Liège, en Belgique, où il fera des rencontres décisives pour son avenir de scénariste. En 1990, il remporte avec Henri Reculé, le prix Lombard de meilleur jeune auteur européen suivi en 1991 de la sortie de l’album « La Légende de Kynan » chez ce même éditeur. S’en suivent diverses illustrations pour l’armée, lors de son service militaire et pour des magazines et livres de jeux de rôles tels que « Hawkmoon », « Pendragon », « Elric », « Cyberpunk », « Runequest ». Après 10 années passées dans le monde des jeux vidéos, il collabore à l’adaptation du scénario d’Ubik de Philip K Dick, une collaboration qui lui redonne le goût de l’écriture. 2002 est une année charnière puisqu’il revient à ses premiers amours : la bande dessinée. Deux projets se concrétisent, le premier concerne l’album Cross-Fire avec Pierre-Mony Chan. Le deuxième se matérialise en atelier BD, Le Bocal Studio, qu’il monte à Bordeaux avec la coloriste Nadine Thomas, Pierre-Mony Chan et Serge Meirinho.

Texte et photo © Soleil


Dav


David Augereau, Dav est son pseudonyme de dessinateur et scénariste de bande dessinée.

Au grand désespoir de ses parents, qui l'imaginaient chanteur ou Footballeur, le petit Dav décide très tôt de devenir dessinateur de BD. A Cholet, son village natal, il rencontre des gens comme lui qui veulent dessiner, et le faire savoir ! Ils lancent donc tous ensemble le fanzine bien connu : "Le Rhinolophe Mag".
Cette expérience permet au petit Dav de faire des planches de BD, de les mettre dans un petit magazine, d'aller le vendre sur les festivals, et de rencontrer d'autres gens comme lui qui dessinent déjà, eux, et qui sont payés pour le faire ! Dès lors, il met tout en œuvre pour faire pareil et réalise l’œuvre de sa vie, "Dr Prout".
Seulement, ce projet-là n'apporte ni or, ni argent, ni bronze au pauvre garçon, mais juste un peu d'estime de la part de ses collègues.
Désespéré, il décide d'en finir avec la vie. Il est prêt à se jeter sous un (arrière) train, quand Curd Ridel lui propose de travailler sur une BD avec lui. Le petit "Django Renard" voit bientôt le jour aux éditions Bamboo. Entre temps, et encore de nos jours, il fait des jeux pour le Journal de Mickey, une série gag "Flibustor" pour Lanfeust Mag' avec Arleston, monte des projets, scénarise, dessine, écrit, joue à la console, regarde la télé, et plein d'autres choses encore … comme le "Fainéant des Anneaux", "Les Garnimos", …


Texte et photo © Soleil


Bibliographie :

Django Renard (scénario de curd ridel - Ed. Bamboo)
T1: On m'appelle Django (2002)

Flibustor (Ed Soleil):
T1: Plus fort que la mort (2003)                                                     

Les Aventures du Gottferdom Studio (Ed Soleil):                                 
T1: Le Fainéant des Anneaux (2004
T2: Harry Pottarquin (2005)
T3: La Flemme des étoiles (2006)
T4: Indiana Dom (2008)

Les Garnimos (Ed Soleil):
T1: Opération Bidon (2005)
T2: Le vilain petit gorille (2007)
T3: Chaud Effroi (à paraitre octobre 2009)